DES QUESTIONS ?

Voici les réponses.

A propos d'une table

Pourquoi ne pas laisser les gérants passer leurs ordres?

L’activité de dealing est chronophage, et source d’erreurs. De plus, le régulateur veut une traçabilité claire, les marchés deviennent complexes: les dirigeants de sociétés de gestion cherchent un processus structuré, impossible à mettre en oeuvre et maintenir si chaque gérant passe ses propres ordres.

Je ne suis pas à 0,3% près quand j'achète une action!

Si : tout mettre en oeuvre pour réduire les coûts d’exécution est obligatoire : c’est la best execution! L’impact d’une exécution sur le marché peut représenter plus de 3 ou 4 fois le taux de courtage, c’est pourquoi Exoé met en oeuvre ses systèmes et ses équipes pour tenter de réduire cet impact, et de quantifier l’écart.

Mes valeurs sont trop compliquées à traiter, une table n'y arrivera pas!

C’est justement là qu’Exoé est utile! Pour acheter 500 Saint-Gobain, Exoé ne fera pas mieux qu’un gérant (ni pire, d’ailleurs). Mais pour une small cap, une taille importante, une valeur atypique, Exoé améliorera la liquidité et donc l’exécution. Bien sûr, le dialogue et l’expérience du gérant seront également mis à profit.

Je ne veux pas intervenir auprès de mes gérants qui doivent décider de leur mode de fonctionnement.

Ce ne sont pas des décisions de gestion, mais d’organisation et de performance ! Abandonner une ancienne méthode de travail et accepter un changement réclame du temps et du dialogue, mais aussi de la fermeté. Pensez que les actuels clients d’Exoé n’étaient pas différents de vous, et sont aujourd’hui satisfaits à 97% !

Qui sont les concurrents d'Exoé?

Il s’agit de structures qui proposent la délégation de table de négociation. Il en existe plusieurs en France en dehors d’Exoé.
Les contreparties ne sont pas nos concurrents, mais sont chargées de l’exécution tandis qu’Exoé se concentre sur la transmission d’ordres, et le gérant sur la gestion.
Les systèmes de trading (OEMS) ne sont pas les concurrents d’Exoé, mais les outils utilisés par Exoé.

Une table est obligatoire?

Non. Le régulateur n’impose aucun mode organisationnel, mais souhaite que les règles soient respectées. Ne pas avoir de table implique que d’autres personnes doivent jouer ce rôle en interne: IT+RCCI+gérants+marketing doivent ainsi tracer les ordres, réaliser la best selection, les reportings, etc…Cela a également un coût. Et est-ce vraiment leur rôle?

Mes gérants vont être coupés du marché?

Pas du tout ! Exoé parle aux sales-traders ou aux markets, tandis que le gérant continue à parler au vendeur. Ce dernier reçoit l’allocation ou le budget défini par le client et dispose des moyens pour s’en assurer quotidiennement.

Quelle est la valeur ajoutée d'Exoé?

Défendre les intérêts du gérant, trouver de la liquidité, assurer traçabilité, reportings, et best execution. L’externalisation permet un coût réduit par rapport à une équipe dédiée (coûts variables et mutualisés contre coûts fixes).

Je peux utiliser un terminal connecté aux brokers au lieu de payer Exoé!

Bien sur, et cela transforme le gérant en trader… le terminal gratuit est limité, il faut vite évoluer vers un OEMS puissant, qui coûte cher… Vous ferez le travail vous-même, paierez le data-market, créerez des reportings, ferez des contrôles, …
Moins d’un an plus tard, vous aurez multiplié les terminaux (incluant middle office, direction, assistants, …), embauché des assistants pour transmettre les ordres, embauché des contrôleurs spécifiques, payé du temps réel et de la profondeur de carnet…
…Et au fait, si vous changez de terminal, où sont vos données? Et n’oubliez pas votre déclaration AMF et les contrôles qui vont avec (voir position 2012-03)!

Pourquoi Exoé est-il meilleur que ses concurrents?

Exoé est indépendant, sans risque de conflit d’intérêt avec une quelconque activité de gestion interne;
L’avenir d’Exoé dépend uniquement de la satisfaction de ses clients; le service et la réactivité sont super importants.
Depuis 10 ans, Exoé a appris à intégrer des gérants externes qui ne sont pas familiers des tables de négociation.
Grâce à 10 ans d’expérience, Exoé sait comment aider les gestions qui ne disposent pas des infrastructures ou des processus des grands groupes.
Exoé ne montera pas une usine à gaz mais un système adapté à votre situation.
Chaque gérant est connu d’Exoé; chaque trader est connu des gérants. La relation est véritablement un partenariat.

A propos du processus

Comment Exoé se rémunère?

La rémunération d’Exoé est liée aux capitaux traités sur lesquels est appliqué une commission de RTO, exprimée en points de base. Le paiement est direct ou indirect, à la charge de la société de gestion ou du porteur de parts.

Je ne veux pas payer globalement mon exécution plus cher, car mes porteurs ne l'accepteraient pas?

En moyenne, nos clients ne payent pas plus cher qu’avant. Cela étant, tout est une question de service : vous devez obtenir le juste service correspondant aux rémunérations que vous payez (Exoé, recherche, exécution, compliance,…).

Exoé choisit les brokers pour moi?

Exoé apporte son expérience et ses conseils en la matière à la structure de gestion. Mais c’est la société de gestion qui choisit ses contreparties lors du comité de sélection des intermédiaires.

Qui négocie les tarifs brokers?

Exoé apporte son expérience et ses conseils en la matière à la structure de gestion. C’est la société de gestion qui définit les commissions payées en fonction des services souhaités.

Exoé va me faire gagner de la performance sur mes exécutions?

Réduire l’impact de vos ordres sur le marché, c’est dépenser moins. Exoé dispose des outils, des systèmes, des équipes spécialisées et d’un réseau de plus de 140 contreparties pour améliorer la liquidité de vos opérations.

Le gérant peut-il diriger un ordre vers une contrepartie?

Oui. Exoé va notifier dans ses systèmes chaque ordre dirigé et informera la direction mensuellement du pourcentage et de la performance de ces opérations.

Quels sont les services pour les gérants?

Tous les jours : Axes, blog, tendances de marché, call du matin, émissions primaires, … et bien sûr suivi des exécutions en temps réel;
Tous les mois : rapports par fonds, par broker, etc;
Tous les 6 mois : réunion sur les performances, l’évolution du marché, les listes de contreparties, …
Sur demande : rapport de performance par fonds, due dil exécution, …
Régulièrement : point de service, réunions de trading, … mais aussi des événements Exoé permettant de mieux se connaitre!

Que se passe-t-il si une exécution est de mauvaise qualité?

Une réclamation génère un rapport de best execution sur l’ordre incriminé. Une procédure d’escalade permet de remonter le problème et d’apporter la réponse nécessaire à la satisfaction du donneur d’ordres.

Je n'aurais plus de cadeaux de mes brokers ?

Cela ne regarde pas Exoé, qui ne reçoit aucun cadeau de la part des intermédiaires et ne participe à aucun événement ludique organisé par les prestataires de nos clients.

Quelques définitions

PMS?

Portfolio management system.
Outil informatique permettant au gérant de gérer « en batterie » plusieurs portefeuilles, en respectant les contraintes pré-trade des porteurs, des fonds, …
Les PMS récents permettent de réaliser des simulations puis de générer les ordres et enfin de les transmettre en protocole FIX ou en export standardisé, avec un identifiant unique.

OMS? EMS? OEMS?

Order Management System, système de gestion des ordres. Execution management system, système de gestion des exécutions.
Un OEMS gère les ordres et leurs exécutions. Un OEMS permet de saisir ou prendre en charge un ordre, un panier, etc… ; de lui appliquer des contraintes, des règles, des modalités d’exécution, des stratégies; de suivre en temps réel l’exécution et l’écart au benchmark; de communiquer en temps réel avec le PMS du gérant.

TCA?

Trading Cost Analysis, outil d’analyse des coûts de transaction.
Cet outil informatique et statistique permet de mesurer la bonne (ou mauvaise) qualité d’une exécution, en comparant le prix obtenu au benchmark choisi. Réalisé sur l’ensemble le plus vaste possible d’ordres, le TCA permet de contrôler si le processus « sélection de la contrepartie-transmission des ordres-exécution » est créateur ou destructeur de valeur.

Benchmark?

Le benchmark est une référence choisie par le gérant ou la table pour mesurer la qualité de l’exécution. Les plus connus sont le vwap ou l’implementation shortfall (écart au prix de démarrage). Eh oui, un ordre « soignant, pas trop vite, mais il faut les finir si ça monte mais faites attention à l’ouverture des US, allez-y tranquille » n’est plus un benchmark 🙂

RDTs?

Reporting des Transactions (au régulateur). L’AMF impose que les opérations réalisées sur les produits financiers actions et taux soient reportées auprès de leurs services, sous un format défini. C’est généralement le broker qui se charge de cette déclaration, pour le compte de ses clients. Toutefois, pour les opérations OTC, la société de gestion doit également déclarer ses transactions.

STP?

Straight Through Processing: procédure de traitement des transactions totalement automatisée, depuis la génération de l’ordre par le gérant jusqu’au dépositaire/teneur de compte/valorisateur, sans ressaisie et avec un identifiant unique.
Le rêve de tout RCCI.

TAG?

Un tag est un champ de données du protocole FIX. Les champs sont identifiés par des numéros, et permettent de diffuser ou récupérer une information précise. Ils sont définis à cette adresse: http://btobits.com/fixopaedia/fixdic42/index_.html

FIX?

Financial Information eXchange (FIX) est un protocole de communication électronique permettant l’échange d’instructions financières en temps réel, sans délais.

Lit, Dark, OTC?

Depuis MIF1 (2007), il existe plusieurs lieux de transactions concurrents : En gros, 3 systèmes représentent chacun un tiers des transactions :

  • les marchés historiques (Euronext, LSE, …)
  • les MTFs, qui fonctionnent à peu près de la même manière (sauf les dark pools qui ne sont pas sujets à l’information pré-trade)
  • l’OTC

RFQ?

Request For Quote. Il s’agit d’une requête électronique lancée par une table pour interroger simultanément plusieurs contreparties pour négocier un produit donné. Typiquement, les trackers ou les produits de taux.